Robe longue Burda 123B

Bonjour les filles,

Ça y’est, il fallait bien que ça arrive…. Je vous présente…mon premier patron Burda!

Ce modèle, je l’ai repéré sur l’instagram de Pauline et j’ai complètement craqué dessus. Depuis j’ai longuement cherché un patron de robe longue qui me plairait…sans succès…! Vous savez quand on fait une fixette sur un vêtement et que rien ne trouve grâce à nos yeux? Eh bien c’est exactement ce qui c’est passé avec ce patron… Mais s’agissant d’un magazine qui date de 2011 j’ai du faire des pieds et des mains pour le trouver!

J’ai finalement réussi à trouver le magazine sur une boutique Etsy, et il est arrivé comme neuf! Vous pouvez le trouver en pdf ici mais attendez vous à beaucoup beaucoup scotcher!!!                                                            Robe longue Burda (Octobre 2011)Crêpe Telaio

J’ai réalisé une taille 36. Il n’y a pas énormément de pièces, mais c’est très long à reproduire car les pièces sont immenses!! J’ai bien du passer la moitié de mon rouleau de calque, et heureusement que j’ai de la place dans mon salon pour m’étaler…^^

Il faut également penser à rajouter 2 bandes pour créer les liens pour fermer la robe. Donc beaucoup de travail en amont mais pour un résultat qui vaut largement le coup 🙂

Au niveau du montage, il faut commencer par réaliser les pinces poitrine et les pinces devant et dos. J’avais l’intention de ne pas les faire, puis finalement par peur que ça ne soit pas assez cintré et trop large, j’ai décidé de les coudre.Il faut ensuite coudre les côtés (en laissant un trou pour le passage du lien) et les épaules. Ensuite on viendra coudre les liens sur les différents devants.

A ce niveau j’ai un peu galéré, j’ai du demander de l’aide à Pauline, mais au final c’est ma faute car je n’avais pas tracé les repères des ceintures sur les devants… Les planches Burda sont tellement un enfer avec toutes les lignes qui se croisent de toutes les couleurs que ça m’a complètement échappé….Pour la suite, il suffit de coudre les parementures, puis on passe aux manches.

J’ai réalisé les manches du chemisier 121, je les trouvais plus seyantes. Rien de compliqué, il faut coudre la manche et faire un double repli en bas de manche pour laisser une coulisse afin de passer un élastique.

J’ai terminé en faisant mon ourlet de bas de robe…et voilà! 🙂Après les explications de Burda restent assez succinctes, surtout qu’il n’est pas vraiment indiqué quand il faut coudre sur l’envers ou l’endroit, et il n’y a aucun schéma donc c’est parfois difficile d’arriver à se figurer le montage.

Pour la réaliser j’ai choisi un crêpe assez lourd de chez Telaio (j’en ai pris 4 mètres) Je pensais qu’il serait bordeaux, mais il est plus couleur rouille (ce qui est parfait pour l’automne)

Comme il est lourd (305gr/m2), il ira très bien pour l’automne hiver car il a l’air relativement chaud.

Le seul point négatif c’est que j’ai l’impression qu’il est assez fragile, les fibres ont l’air de se déchirer facilement, ce qui me fait un peu peur, surtout au niveau du drapé devant car il est très lourd et tire beaucoup sur le reste (même si c’est j’ai fait mes coutures en point triple). On verra à l’usage, je croise les doigts pour que ça ne craque pas!!J’adore cette robe. Avec des bottines marron, ça fera un super look automnal, mais surtout je pense qu’elle aura des petites soeurs. Peut être dans un crêpe plus léger, histoire de ne pas avoir peur de porter une robe qui risque de craquer à chaque mouvement…

Bon mais sinon vous vous doutez bien qu’elle n’a pas fait l’unanimité, mon chéri la qualifiant de costume de théâtre et de toge….

Publicités

7 réflexions sur “Robe longue Burda 123B

    • Merci beaucoup 🙂 Oui c’est vrai qu’elle fait assez habillée, je ne sais pas encore trop comment ni quand je vais la porter…! Et oui, mon chéri n’est vraiment pas sympa avec mes créations ^^

  1. Cette robe te va très bien. J’ aime beaucoup le tissu, mais c’est possible qu’à l’usage il se détende un peu ä cause du poids. Comme me l’a dit une blogueuse il n’y a pas très longtemps au sujet de ma chemise Mélilot, il ne faut pas écouter les hommes quand il s’agit de mode (ils n’y connaissent rien). Bravo pour ce travail.

    • Merci Anne-Marie! 🙂 Effectivement je crains que mon tissu bouge pas mal à l’usage… je croise les doigts pour que le volant ne se déchire pas au vu du poids!
      Je vois que je ne suis pas la seule à subir les réflexions sympas des hommes alors…. ça me rassure un peu (ou pas). En tout cas ne t’inquiètes pas, ta chemise ne fait pas du tout cochonou!!! 😉

  2. Je craque complètement pour ce type de robe cache cœur je viens d’en réaliser 2, Aime comme mots doux et Lliria. Et la tienne en version longue me plait carrément ! Je trouve qu’elle a beaucoup de chic ! Peut être pas facile à porter tous les jours ? Et j’admire ta persévérance avec les patrons Burda, je n’ai pas encore osé franchir le pas !
    En tout cas bravo pour ta très jolie réalisation .

    • Merci beaucoup Elisabeth! Effectivement je pense que c’est plutôt une robe que je porterais plus pour les occasions que pour aller au boulot… En tout cas j’adore ta version de Lliria! 🙂 Les patrons Burda ne sont pas si compliqués si on prend bien bien son temps mais il ne faut pas être pressée…. en travaillant un peu sur ma robe tous les soirs j’ai mis 2 semaines à la réaliser… :O Bon après il me semble qu’il y a des patrons Burda easy qui doivent être plus simples à réaliser, n’hésite pas à te lancer 🙂

Vos commentaires sont toujours les bienvenus :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s